Les finalistes des 32es prix Gémeaux sont… - Lettre ouverte aux Prix Gémeaux 2017 - Conférence de presse | TRIOMPHE DE L’ARGENT - La programmation extérieure du 35e Festival Juste pour rire ! - GOON : LE DERNIER DES DURS À CUIRE | TAPIS ROUGE - FOOTLOOSE LA COMEDIE MUSICALE | EXTRAITS DE PRESSE ! - FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA ET BLADE RUNNER ! - LEVÉE DE FONDS OSEZ ! - Le gala des Prix Gémeaux 2017 - Le problème d’infiltration | Tapis rouge ! - Mozart Group au Théâtre Jean-Duceppe ! - Festival Juste pour rire | Rêveurs Définitifs – Un voyage dans l’iréel ! - Juste pour rire s’implante en Afrique !! - FINALISTES DES PRIX GÉMEAUX 2017 ! - Une très grande première ou un très grand classique | FOOTLOOSE -

Ouverture du 45E FNC | Two Lovers and a Bear de Kim Nguyen

Montréal le 05 octobre 2016- C’est au Théâtre de Maisonneuve qu’il y a eu lieu le lancement de la 45e édition du festival du nouveau cinéma (FNC) et cette année, c’est sous le thème la tête dans les étoiles que le FNC accueille ses festivaliers. Pour l’occasion, il a présenté en grande première le film Two Lovers and a Bear /Un Ours et Deux Amants du réalisateur Kim Nguyen. Le film qui n’a pas été inaperçu lors de la quinzaine des réalisateurs à Cannes, en mai dernier, a su faire salle comble et tenir en haleine les spectateurs.

Basé sur une nouvelle écrite par le fondateur des manteaux d’hiver Kanuck, Two Lovers and a Bear nous transporte dans l’univers mystique, climatique et socioculturel du Grand-Nord comme on en voit rarement. Toutefois, c’est par l’entremise d’une intense histoire d’amour entre deux jeunes adultes épris par des démons intérieurs et qui tentent de s’en débarrasser, en décidant de fuir leur région pour s’en aller vers le sud, que Kim Nguyen mise pour conquérir le public.

« Une vraie histoire d’amour tragique et en même temps il y a une part presque de science-fiction. Deux jeunes adultes aux âmes déchirées, mais qui partent dans une aventure dans l’Arctique, mais un Arctique qui donne l’illusion que nous sommes sur une autre planète. Ça représente un Arctique contemporains, presque de science-fiction, mais qui est vrai et les deux juxtaposées donne un voyage vraiment unique. »

La Canadienne Tatiana Maslany (Orphan Black) et l’Américain Dane DeHaan (L’Extraordinaire Spider-Man) interprètent le jeune couple avec brio. Ils ont su démontrer à l’écran la pureté du sentiment amoureux, en plus de prouver leurs aptitudes à œuvrer dans des conditions climatiques à -40 degrés. Le producteur du film Roger Frappier souligne qu’ils ont été ingénieux et qu’ils sont arrivés à une distribution parfaite.

« Ce sont les deux qui portent le film du début à la fin et ils ont été d’un professionnalisme, vraiment, du début jusqu’à la fin. Ils n’ont rechigné à rien, ils étaient toujours prêts, c’était une très grande expérience. »

L’ours comme mentionné dans le titre est une idée qui a été intégrée lorsque Nguyen sortait du festival qui présentait son film Rebelle à Amsterdam. C’est à l’aéroport qui perçoit une énorme statuette en bronze qui ressemblait à un ours en peluche puis c’est à ce moment qu’il eut un flash. Il se dit qu’il faut que la réalité soit élastique dans ce film et qu’il faut laisser aller la rationalité pure. Il a trouvé ça irrationnel et paradoxal, mais c’est à ce moment qu’il a décidé d’éclater la réalité du film. L’ours à une personnalité amusante qui apporte un brin d’humour au film.

Crédit | Martineau photographie | ALBUM COMPLET

Enfin, Two Lovers and a Bear réserve une fin percutante qui saura plaire aux passionnés de ce monde. Il sort en salle aujourd’hui et vous pouvez trouver l’ensemble des lieux de présentation sur le site internet du FNC. En même temps, vous pourriez en profiter pour consulter l’ensemble de la programmation qu’offre cette 45e édition du festival du nouveau cinéma | www.nouveaucinema.ca

Un article de Claude-Aline B.