Mozart Group au Théâtre Jean-Duceppe ! - Conférence de presse | TRIOMPHE DE L’ARGENT - Lettre ouverte aux Prix Gémeaux 2017 - FINALISTES DES PRIX GÉMEAUX 2017 ! - Juste pour rire s’implante en Afrique !! - La programmation extérieure du 35e Festival Juste pour rire ! - Une très grande première ou un très grand classique | FOOTLOOSE - Les finalistes des 32es prix Gémeaux sont… - Le problème d’infiltration | Tapis rouge ! - Festival Juste pour rire | Rêveurs Définitifs – Un voyage dans l’iréel ! - LEVÉE DE FONDS OSEZ ! - FOOTLOOSE LA COMEDIE MUSICALE | EXTRAITS DE PRESSE ! - FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA ET BLADE RUNNER ! - Le gala des Prix Gémeaux 2017 - GOON : LE DERNIER DES DURS À CUIRE | TAPIS ROUGE -

Conférence de presse | TRIOMPHE DE L’ARGENT

Montréal le 25 juillet 2017 – Depuis le début de l’année le public est au rendez-vous dans les salles de cinéma et sans contredit c’est une année marquante pour le cinéma québécois, notamment grâce au film Bon cop, bad cop et le film De père en flic 2 qui fracasse les records au box-office. L’année 2018 est à notre portée et le bal sera lancer entre autres avec le prochain film de Denys Arcand, Triomphe de l’argent.

Le Triomphe de l’argent est un film policier comme le roman policier crime et châtiment. C’est une histoire de criminel avec des révolvers, mais il traite d’autres sujets, dont le fait que notre société est grandement menée par l’argent et qu’elle s’applique à tous les aspects de la vie.

Le réalisateur-scénariste, dont les films ont fait le tour du monde, à rassembler toute une liste d’acteurs et d’actrice pour ce prochain film. Le triomphe de l’argent mettra en vedette Alexandre Landry dans le rôle de Pierre Paul, un jeune philosophe qui travaille comme coursier et qui tombe un jour sur un sac rempli d’agent. Dès lors, il est confronté par son égo. Est-ce qu’il rend ou garde l’argent. Durant sa quête, il sera entouré de nombreuses personnalités affectionnées des Québécois; Louis Morissette, Maripier Morin, Rémy Girard, Maxim Roy, Pierre Curzi, Florence Longpré, Yan England, Vincent Leclerc, Eddy King, Mariana Mazza, Patrick Abellard, Benoit Brière, Paul Doucet, Gaston Lepage, Geneviève Schmidt, Alain Goulem et Dominique Bertrand.

TRIOMPHE DE L’ARGENT (titre de travail)

Pour Alexandre, le fait d’avoir eu le premier rôle dans un film de Denys Arcand engendre son lot de stress.  « Pour ma part oui, c’est un privilège, ça vient aussi avec son lot de stress et d’angoisse, parce que je vois tout monde qui est merveilleux, que j’adore, que j’écoute et faire partie de cette équipe là ça me met en confiance. En plus, lire un texte qui est bien écrit qu’on a le gout de jouer, c’est génial. » — Alexandre Landry

L’idée de créer un film qui traite de la relation qu’entretiennent les gens avec l’argent lui est venue il y a quelques années, lors d’un vol à main armée qu’il avait eu sur la rue Saint-Jacques dans la boutique Flamenco. Deux hommes sont entrés dans la boutique et ont par la suite quatre personnes. Ce fut un drame tragique et c’est à ce moment que Denys s’est mis à fantasmer sur les événements. Qu’est-ce qui s’est passé? Pourquoi ça s’est passé comme ça? Qu’est-ce qui est arrivé? C’est à ce moment qu’il a commencé à faire une enquête là-dessus.

« J’ai rencontré des policiers, des gens et après ça j’ai commencé à réfléchir sur quelqu’un qui se retrouve brusquement avec des millions dans des sacs. Qu’est qu’il peut faire avec? Ça va où? C’est quoi l’importance par rapport à nous? Qu’est que ça va lui donner dans la société? De là s’est construite l’histoire. » – Denys Arcand

Enfin, si l’on se penche du côté de la diversité. Bien, le réalisateur a reposé son choix sur Eddy King, Patrick Ab20597890_10159088589755305_690879618_oellard et Mariana Mazza. Cependant, le rôle d’Eddy est celui d’un chef de gang de rue et celui de Patrick est celui d’une jeune recrue dans la gang.

 

Vladimir François et Jacmel Rosalbert tombent encore dans les clichés que la communauté noire essaye de combattre. Cependant, Eddy King a clarifié, qu’il est vrai,  vue de même, cela sonne encore comme le principal cliché, mais il a tenue à rassurer sur le fait que le personnage de Vladimir François avait beaucoup de profondeur et que cela va au-delà du préjuger.

Un article de Claude-Aline Bellamy