Mozart Group au Théâtre Jean-Duceppe ! - Juste pour rire s’implante en Afrique !! - Le problème d’infiltration | Tapis rouge ! - FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA ET BLADE RUNNER ! - FINALISTES DES PRIX GÉMEAUX 2017 ! - LEVÉE DE FONDS OSEZ ! - FOOTLOOSE LA COMEDIE MUSICALE | EXTRAITS DE PRESSE ! - Le gala des Prix Gémeaux 2017 - La programmation extérieure du 35e Festival Juste pour rire ! - Festival Juste pour rire | Rêveurs Définitifs – Un voyage dans l’iréel ! - GOON : LE DERNIER DES DURS À CUIRE | TAPIS ROUGE - Conférence de presse | TRIOMPHE DE L’ARGENT - Une très grande première ou un très grand classique | FOOTLOOSE - Lettre ouverte aux Prix Gémeaux 2017 - Les finalistes des 32es prix Gémeaux sont… -

FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA ET BLADE RUNNER !

Montréal le 27 septembre 2017 – Hier nous avons eu le plaisir d’assister au coup d’envoi de la 46e éditions du festival du nouveau cinéma ! De Blade Runner à Solange te parle, de Van Gogh au Western des beaux arts, en passant par l’annonce du patriarche Chamberlan, qui passe le flambeau à Philippe Gajan afin de diriger le cinéma Parallèle.

Nicolas Girard Deltruc a débuté avec les remerciements d’usages aux partenaires et il a ensuite enchainé avec la bande annonce officielle du festival.

Beaucoup de bonhomme bleu, qui laisse je crois place à l’interprétation qu’il n’y a pas de couleur donc pas de différence en cinéma. 

Malgré que l’animation fût réussie, je ne peux m’empêcher de constater qu’il n’y avait aucune tête tressée, frisée, en afro (…) à travers ces cheveux rouges, plats et aux vents qui rappel les traits typiques caucasiens. 


Screen Shot 2017-09-27 at 10.33.47 AM

Par contre, à l’écoute de la bande annonce des films sélectionnés, il y avait à l’affiche un bassin international intéressant, varié et multiculturel – merci #FNC

« Diversity, the pleasure of sharing. Let us preserve the wonderful FNC cinemas (…) Ciao! A la proxima… »

– Claude Chamberlan

Tantôt drôle, parfois un peu stéréotypé mais juste assez accrocheur. Avec Black Cop de Corey Bowles et Mediation Park de Mina Shum pour ne nommer que ceux-là. Pour le Québec, il y a le documentaire sur les Autochtones de Kevin Bacon Hervieux.

Puis un film, Oscillation, qui met en vedette Ayana O’Shun (aka Tetchena Bellange) et qui sera distribué par FunFilm. Chez les courts-métrages, qui met en vedette des personnes racisées : je vous invite à voir Merce, Le cri du Lambi et Born in the Maelstrom de Merryam Joobeur. Une exploration sur l’identité dans lequel j’ai eu le plaisir de participer.  

FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA 2017
FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA 2017
FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA 2017
FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA 2017
FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA 2017
FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA 2017
FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA 2017
FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA 2017

En conclusion, nous avons exploré en profondeur la programmation et nous avons relevé des titres à découvrir. En compétition international : Inflame, Après coup, La part du diable et Summer 1993. Temps zéro : Near Dark le dernier Kathryn Bigelow ! Suivant, Focus Québec-Canada avec Western de Valeska Grisebach et Summer lights de Jean-Gabriel Périot.

Je me dois de citer Les affamés de Robin Aubert. Un film de genre où les zombies types sont adaptés à la culture Québécoise. Je termine avec une mention spéciale pour “Histoires du cinéma” qui rend à l’honneur des artistes d’ici comme d’ailleurs.

Hélène Cattet et Bruno Forzani présenterons Laissez bronzer les cadavres. Seijun Suzki, Andrzej Wajda, Alain Gomis et Konstantina Kotzamani seront eux aussi de la parti. Une carte blanche à Denis Côté a été données et suivra son plus récent film, Ta peau si lisse.

Pour en découvrir encore plus, l’horaire des films est disponible sur le site web nouveaucinema.ca. Le festival du nouveau cinéma aura lieu du 04 au 15 octobre prochain.

Ne le manquez pas !

 Journaliste #BWPROD

FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA

Depuis sa création en 1971, le Festival du nouveau cinéma de Montréal est voué à la diffusion et au développement des nouvelles pratiques dans le domaine du cinéma et des nouvelles technologies. Il constitue un tremplin pour faire connaître des œuvres originales et inédites, favorisant le développement du cinéma d’auteur et de la création numérique. Pendant onze jours de festival, ce sont plus de 350 films (courts et longs métrages) de créateurs québécois, canadiens et internationaux, des installations en réalité virtuelle, des performances, des expériences interactives, des 5 à 7, des soirées, des conférences et des rencontres qui sont offerts aux publics – SOURCE FNC