Le gala des Prix Gémeaux 2017 - Festival Juste pour rire | Rêveurs Définitifs – Un voyage dans l’iréel ! - Les finalistes des 32es prix Gémeaux sont… - Juste pour rire s’implante en Afrique !! - FOOTLOOSE LA COMEDIE MUSICALE | EXTRAITS DE PRESSE ! - Conférence de presse | TRIOMPHE DE L’ARGENT - Mozart Group au Théâtre Jean-Duceppe ! - LEVÉE DE FONDS OSEZ ! - Lettre ouverte aux Prix Gémeaux 2017 - GOON : LE DERNIER DES DURS À CUIRE | TAPIS ROUGE - La programmation extérieure du 35e Festival Juste pour rire ! - Une très grande première ou un très grand classique | FOOTLOOSE - Le problème d’infiltration | Tapis rouge ! - FINALISTES DES PRIX GÉMEAUX 2017 ! - FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA ET BLADE RUNNER ! -

Steve Kerr (Columbarium) présente La Chasse au Collet (FNC) !

Montréal le 11 octobre 2016 – Classé dans la catégorie Focus Québec/Canada du FNC, le deuxième long-métrage de Kerr est un drame qui a été tourné en partie avec ses économies, mais qui a tout de même su retenir l’attention de plusieurs comédiens et comédiennes connues du public Québécois. Paul Doucet, Julianne Côté, Christian Bégin, Anne-Marie Cadieux, Ève Duranceau, Antoine Pilon, Pierre-Luc Lafontaine et Violette Chauveau ont tous répondu positivement à son appel et se sont unis afin de concrétiser son projet. En bref, La Chasse au Collet fait part d’une grande réalité, plusieurs hommes, femmes et adolescents qui vivent des désordres émotionnels liés aux relations extraconjugales vont pouvoir s’y reconnaitre.

D’un autre côté, il y a toute l’essence de celui qui œuvre dans l’univers du Marketing Man, ou nous sommes parfois obligés d’avoir une seule valeur, celle du profit, du nombre. Kerr semble en faire son sujet de prédilection. Il explique, cette avenue résulte du fait que nous vivions dans une société où les gens sont portés à prendre des décisions qui ne sont parfois pas en accord avec leur vie intime ou leurs valeurs et que les gens sont poussés par toutes sortes de motivations qui les emmènent à emprunter le mauvais chemin.


« Oui, ça m’agace, ça m’a agacée pendant mon premier film, ça m’a agacée dans ce film-là et si j’ai la chance de faire un troisième film ça va continuer à m’agacer. Je vais continuer à en parler. Je ne suis pas là pour porter un jugement moral, mais plutôt pour apporter des pistes de réflexion. J’aime qu’on se questionne sur la moralité de l’argent, j’aimerais que l’on soit capable de rendre les deux trucs compatibles, malheureusement, année après année, on se rend compte que ce n’est pas évident et on laisse plus tôt la morale au profit de l’argent.» –Steve Kerr

Joué par Paul Doucet, Éric tente de sauver à tout prix sa boite de développement web. Pour ce faire, il lance un site internet qui est destiné aux hommes et aux femmes mariés qui souhaitent avoir des aventures sexuelles secrètes. Malgré les complications que cela lui amène, Éric qui est marié continue à persister que c’est une idée de génie, n’y voit aucun inconvénient, puisque c’est juste du business et prend plus tôt les choses à la légère.

Toutefois, la venue de ce site web ne fait pas que des heureux et vient chercher malicieusement Élyse, jouée par Julianne Côté, qui a des désordres émotionnels causés par une enfance troublée par les relations amoureuses de sa mère. Le site aventuressecretes.com l’incite à se créé un alter ego qui souhaite vengeance auprès des abonnés. Il a été captivant de voir Julianne Côté dans ce genre de rôle. Nous sommes loin de la petite fille qui tenait le rôle d’une sportive dans l’émission Ramdam. On perçoit réellement une évolution dans son jeu d’actrice et a fait un travail remarquable.

14725422_10157574562950305_759952809_o« C’est la première fois qu’on offrait un rôle aussi intense et gentil à la fois. C’était un beau défi qui m’a poussée à sortir de ma zone de confort. Ça m’a apporté beaucoup de bagage comme actrice parce que ça m’a motivée à faire des trucs que je n’aurais jamais pu penser jouer finalement. Ça représente un grand défi » Julianne Côté

Enfin, mis à part l’excellente distribution, le bon scénario exécuté intelligemment, ce que je retiens le plus, c’est la détermination que Steve Kerr à poursuivre ses rêves. Après la représentation, il y a eu une période de questions et m’a permis de mieux connaitre l’ampleur de son travail.

« Je veux juste mentionner, bon souvent le cinéma, on sait il y a un producteur qui travail, il y a un auteur qui a écrit des fins de scénarios, il y a un producteur qui embarque là-dedans, ensuite on trouve un réalisateur et l’on commence à tourner le film. Il porte les trois chapeaux là. Il a écrit ce film-là, il l’a produit, il l’a réalisé. C’est un travail colossal qu’ils ont fait.» – Paul Doucet

Le film sera à l’affiche demain 13 octobre au Pavillon Judith-Jasmin (salle Jean-Claude Lauzon) et par la suite dès le 21 octobre dans les salles de cinéma au Québec.