GOON : LE DERNIER DES DURS À CUIRE | TAPIS ROUGE - Une très grande première ou un très grand classique | FOOTLOOSE - FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA ET BLADE RUNNER ! - Conférence de presse | TRIOMPHE DE L’ARGENT - Festival Juste pour rire | Rêveurs Définitifs – Un voyage dans l’iréel ! - FINALISTES DES PRIX GÉMEAUX 2017 ! - Les finalistes des 32es prix Gémeaux sont… - FOOTLOOSE LA COMEDIE MUSICALE | EXTRAITS DE PRESSE ! - Juste pour rire s’implante en Afrique !! - Le gala des Prix Gémeaux 2017 - Mozart Group au Théâtre Jean-Duceppe ! - LEVÉE DE FONDS OSEZ ! - La programmation extérieure du 35e Festival Juste pour rire ! - Le problème d’infiltration | Tapis rouge ! - Lettre ouverte aux Prix Gémeaux 2017 -

Speak White Be White ? | Les nuits RVCQ avec Khoa Lê

Montréal le 27 Février 2017 – Marie-Evelyne Lessard, Lamia Benhacine, Daphnée Férole, Rykko Bellemare, Khoa Lê et Ziad Touma ont été invités à prendre la parole lors de l’événement Speak white… Be white?, organisé dans le cadre de la 35e édition des Rendez-vous du cinéma québécois.

C’est dans une ambiance intimiste du bistro SAQ, de la cinémathèque québécoise, que les artisans nous aient raconté avec témérité des témoignages sur leurs appartenances culturelles et les expériences positives ou négatives qu’elles peuvent apporter lorsque tu souhaites œuvrer dans l’industrie du cinéma québécois. Le tout a été agrémenté par un trio de musiciens et l’illustrateur Frédéric Cordier.

Capture d’écran 2017-03-03 à 17.22.03« Par ailleurs, il y a la crainte venant du milieu familial. En majorité, lorsqu’un jeune, issu de la diversité, décide d’entreprendre des études dans un champ artistique, il n’est pas rare qu’il doive faire tout un stratagème pour accomplir son objectif. Souvent pour les parents ce n’est pas une profession, mais de l’amusement.

Aussi, ils ont peurs que leurs enfants manquent d’argent ou ne travaillent pas. Ils finissent par accepter ce choix, uniquement, si l’enfant prouve assez rapidement qu’il est né pour faire ça. Ce qui force l’enfant à être plus assidu que ses compatriotes blancs, en classe. Cependant, une fois la réussite en main, cette personne devient un vrai modèle pour leur communauté et les parents en fait de constance éloge.

Khoa à bien faire rire l’auditoire lorsqu’il a mentionné qu’il avait changé le nom de ses études pour science, lettre et communication. Il avait changé le mot art pour science et il avait pris soin de choisir le Collège Jean de Brébeuf parce que selon le dire de ses parents il formait de bons médecins là-bas. Aujourd’hui, il a produit un film qui met en vedette sa grand-mère, Bà Nôi et le Vietnam »

Le cinéma québécois devrait entreprendre de nouvelles avenues. Cela ne fera que solidifier et faire grandir le milieu du cinéma québécois, qui va déjà très bien, mais qui pourrait être encore mieux.

Prenons exemple sur nos cousins les Français!
Prenons exemple chez nos voisins Ontariens!
Inspirons nous de notre influence principale : Les Américains!

Je termine en disant que j’ai bien apprécié cette soirée, moins de colère plus de discours sereins où l’on pouvait toute de même en dénoter subtilement les problématiques. Les activités pour la 35e édition Les Rendez-vous du cinéma québécois se terminent ce samedi.

Vous pouvez consulter la programmation sur le rvcq.quebeccinema.ca

Claude-Aline Bellamy | Journaliste
Martineau photographie

Speak White Be White + DJ set La Bronze | Les nuits RVCQ
Québec Cinéma