FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA ET BLADE RUNNER ! - Conférence de presse | TRIOMPHE DE L’ARGENT - Juste pour rire s’implante en Afrique !! - La programmation extérieure du 35e Festival Juste pour rire ! - Le gala des Prix Gémeaux 2017 - Le problème d’infiltration | Tapis rouge ! - FINALISTES DES PRIX GÉMEAUX 2017 ! - GOON : LE DERNIER DES DURS À CUIRE | TAPIS ROUGE - Lettre ouverte aux Prix Gémeaux 2017 - Festival Juste pour rire | Rêveurs Définitifs – Un voyage dans l’iréel ! - Une très grande première ou un très grand classique | FOOTLOOSE - Mozart Group au Théâtre Jean-Duceppe ! - FOOTLOOSE LA COMEDIE MUSICALE | EXTRAITS DE PRESSE ! - LEVÉE DE FONDS OSEZ ! - Les finalistes des 32es prix Gémeaux sont… -

Speak White Be White ? | Les nuits RVCQ avec Rykko Bellemare

Montréal le 27 Février 2017 – Marie-Evelyne Lessard, Lamia Benhacine, Daphnée Férole, Rykko Bellemare, Khoa Lê et Ziad Touma ont été invités à prendre la parole lors de l’événement Speak white… Be white?, organisé dans le cadre de la 35e édition des Rendez-vous du cinéma québécois.

C’est dans une ambiance intimiste du bistro SAQ, de la cinémathèque québécoise, que les artisans nous aient raconté avec témérité des témoignages sur leurs appartenances culturelles et les expériences positives ou négatives qu’elles peuvent apporter lorsque tu souhaites œuvrer dans l’industriIMG_7876e du cinéma québécois. Le tout a été agrémenté par un trio de musiciens et l’illustrateur Frédéric Cordier.

« Le manque de représentation peut réellement les pousser à rejeter toutes formes d’appartenance à la culture d’origine. C’est le cas de Rykko, qui pendant sa jeunesse avait décidé de renier tout ce qui se rapproche des traditions autochtones, parce qu’il pensait que ça n’allait lui servir à rien. Cependant, avec le temps, il reconnait l’importance de son identité et consacre tout son talent de musicien, de chanteur et de danseur à des œuvres traditionnelles autochtones. Aujourd’hui, il vient récemment d’ajouter une corde à son arc, celui d’acteur. Il joue le rôle Shawnouk dans le film Avant les rues.

Son cas est la preuve que lorsqu’une production a réellement besoin de toi, la formation importe peu et elle est même prête à sortir du cadre régulier pour assouvir leurs désirs. Un jour, des gens de la production sont débarqués chez lui, sans l’avertir, un peu comme pour lui annoncer qu’il avait gagné au loto, l’on fait passer une audition sur place et a eu le rôle. Il dit qu’il se sent privilégié d’avoir contribué à laisser un héritage culture pour les futures générations, puisque le film a été tourné dans sa langue maternelle »

Le cinéma québécois devrait entreprendre de nouvelles avenues. Cela ne fera que solidifier et faire grandir le milieu du cinéma québécois, qui va déjà très bien, mais qui pourrait être encore mieux.

Prenons exemple sur nos cousins les Français!
Prenons exemple chez nos voisins Ontariens!
Inspirons nous de notre influence principale : Les Américains!

Je termine en disant que j’ai bien apprécié cette soirée, moins de colère plus de discours sereins où l’on pouvait toute de même en dénoter subtilement les problématiques. Les activités pour la 35e édition Les Rendez-vous du cinéma québécois se terminent ce samedi.

Vous pouvez consulter la programmation sur le rvcq.quebeccinema.ca

Claude-Aline Bellamy | Journaliste
Martineau photographie

Speak White Be White + DJ set La Bronze | Les nuits RVCQ
Québec Cinéma