Mozart Group au Théâtre Jean-Duceppe ! - Juste pour rire s’implante en Afrique !! - GOON : LE DERNIER DES DURS À CUIRE | TAPIS ROUGE - FOOTLOOSE LA COMEDIE MUSICALE | EXTRAITS DE PRESSE ! - Une très grande première ou un très grand classique | FOOTLOOSE - Festival Juste pour rire | Rêveurs Définitifs – Un voyage dans l’iréel ! - LEVÉE DE FONDS OSEZ ! - Le problème d’infiltration | Tapis rouge ! - Le gala des Prix Gémeaux 2017 - FESTIVAL DU NOUVEAU CINÉMA ET BLADE RUNNER ! - FINALISTES DES PRIX GÉMEAUX 2017 ! - La programmation extérieure du 35e Festival Juste pour rire ! - Les finalistes des 32es prix Gémeaux sont… - Conférence de presse | TRIOMPHE DE L’ARGENT - Lettre ouverte aux Prix Gémeaux 2017 -

GALA DYNASTIE 2017 | 1E EDITION À L’OLYMPIA MONTRÉAL

Montréal le 05 mars 2017 – Dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, Productions NDM et Jacques Kartier Agency ont mis sur pied la première édition du gala Dynastie à l’Olympia de Montréal. Animé par Gaël Comtois et Cindy Charles, le gala a mis de l’avant l’excellence des noirs du Québec, qui œuvrent dans les sphères de la communication, le cinéma, les arts de la scène, le sport et l’entreprenariat.  

Une idée qui, dans le passé, avait déjà été exploitée a été reproduire sous une nouvelle forme parce qu’il y avait une demande de la part des citoyens. Idée qui a porté fruits puisque plus de mille ont répondu à l’appel et se sont déplacées. 

« Il y avait une demande, il y a eu ce même type de gala là à l’époque. Alors, on a été inspiré par la demande et ce qui a été fait dans le passé. » – Jacques Léonard

95 personnes ont été sélectionnées dans les 17 catégories. Tâche qui s’est avérée difficile pour le jury composé de Ben-Marc Diendéré, Fabienne Colas, Honey A. Dresher, Madeleine Féquière, Stéphane Moraille, Richard Burnett et Suzanne Hilaire. Mais c’est avec une grille de 24 points à passer à travers qu’ils ont été choisis. Les critères d’excellences étaient les premiers, mais il fallait absolument une activité dans l’année en cours et ne pas se fier à l’héritage de la personne.

« Ç’a été difficile parce que nous avons beaucoup de talents, puis on avait beaucoup de réalisations. Beaucoup de gens ont été nommés, dans chaque catégorie au moins 10 noms ont été nommés. » Ben-Marc Diendéré

ALBUM PHOTO COMPLET

CRÉDIT PHOTO | MARTINEAU PHOTOGRAPHIE

GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017
GALA DYNASTIE 2017

Plusieurs personnalités publiques se sont déplacées sourire aux lèvres, tirées à quatre épingles; c’est à l’unanimité qu’ils partagent que, pour eux, c’est un rassemblement familial d’une grande importance surtout dans le contexte actuel, une prise en charge de la communauté et bien sûr une occasion de faire sortir les gens de leurs cachettes et de forcer des rencontres entre ceux et celles qui œuvrent dans le paysage culturel au Québec.

« C’est un for us, by us, une formule ou il y a une grande prise de responsabilités en ce moment dans la communauté noire au niveau des médias, au niveau de la télévision, au niveau du cinéma, et c’est très important que ça se fasse et ça en ait un des exemples. » — Frédéric Pierre en nomination dans la catégorie du meilleur acteur/actrice de l’année.

Karim Ouellet gagnant dans la catégorie d’artiste de l’année seconde en disant;

« Enfin, tout ce que je vais dire, enfin on a ça, la première édition à Montréal, j’espère que ça va se reproduire chaque année, pour toujours, parce qu’on en a besoin depuis très longtemps. »        

SOURCE | BOTTIN HAITIEN

Même Gilbert Rozon était dans la place. OK, certains ont vu sa participation d’un mauvais œil. Cependant, c’est un grand ami à lui, Jacques Léonard, qui le drague depuis des années sur l’importance de découvrir d’autres formes de diversité qu’il l’a amené à se déplacer. En ce moment, pour lui c’est un changement, mais il y a tout de même la volonté d’ouvrir ses horizons.

« De voir autant de gens différents, colorés par tous les sens, les costumes, les coiffures, les gens son magnifique. Ils sont originaux, ils ont beaucoup de sens de l’esthétisme. Puis ça, ça me fait du bien! On est là à parler de diversité, mais à un moment donné il faut le vivre. Mais non, mais c’est vrai pareil! C’est un vrai travail de tous les jours, on doit vivre ensemble, on doit apprendre à se connaitre, puis il faut toujours se rappeler que nous sommes tous des immigrants. » — Gilbert Rozon

Mise à part la grande visite juste pour rire, l’ambiance festive, les convives gracieux, ce qui a plus retenu mon attention sont que le gala Dynastie est venu toucher directement le cœur des sélectionnés.

Pour Géraldine Jeune (Mlle Geri), la femme remplie d’idées dans la tête, dit de savoir que son travail ait, un impact lui fait, un grand bien. C’est encourageant, mais lui donne une certaine pression. Une pression qui n’est nullement mauvaise, mais qui la conditionnera à continuer à pousser et à travailler!

Quant à Pierre Kwenders  sélectionné dans la catégorie artiste musique du monde de l’année, et qui était aussi à l’animation musicale de la soirée;  ça représente beaucoup de choses parce que Montréal ou le Québec est qu’est qu’il est à cause de sa diversité. Il faut prendre le temps et le bon moment pour honorer cette diversité-là. Des organisations comme celle-ci c’est une bonne chose parce que ça permet, justement, faire rayonner la diversité québécoise.

« Cet espace il faut le chérir, il faut l’agrandir pour ceux qui s’en viennent, il faut être des modèles, soyez bon. Être bon, pour moi ça ne se mesure pas en côte d’écoute. C’est dans les messages positifs, c’est d’arrêter de se diviser de rester uni et d’avancer. »Pierre-Yves Lord sélectionné dans la catégorie personnalité télévision francophone de l’année.

 Gala Dynastie à Montréal | Montreal.TV

Pour d’autres, c’est la plus belle des reconnaissances d’être reconnue par ses pairs. « C’est comme une coche en plus, parce que moi je suis comme entre les deux. Je vais en Haïti je me sens un peu intrus, puis je viens ici, puis je me sens intrus aussi. Donc, là de voir qu’on me reconnait ici, dans ma communauté c’est comme très plaisant. » — Melissa Bedard sélectionnée dans la catégorie artiste ou groupe francophone de l’année.

Eddy King qui a été acclamé comme un roi lors de son acceptation d’humoriste de l’année, m’a confié en tant qu’humoriste, avoir le rire des gens c’est déjà une énorme paye, mais en plus de ça d’avoir la reconnaissance de ses paires, c’est encore plus grands.

Philippe Fehmiu a remporté la statuette dans la catégorie personnalité radio francophone de l’année et il était particulièrement ravi. Une soirée un peu en l’honneur des Fehmiu, puisque sa sœur Myriam a été sélectionnée et leur père a reçu un hommage pour sa contribution a diffusé l’histoire des noirs.

« Pour moi, c’est living the dream. C’est vraiment pouvoir savourer le rêve que je m’étais donné quand j’étais petit. D’être reconnu par des amis, par mes paires c’est tout à fait sur mon x de vie. » — Philippe Fehmiu

En bref, ce fut un succès en espérant que la formule reviendra encore plus forte l’an prochain avec plus de catégories. Enfin, il faut souligner le Groupe Banque TD pour sa participation monétaire ainsi que celle de La Table Ronde du Mois de l’histoire des Noirs, parce que sans cet appui je crois que ça n’aurait pas été possible. Vous pouvez consulter la liste des grands gagnants de la soirée sur le site internet. www.galadynastie.com

Claude-Aline Bellamy | Journaliste